Conseil #1: tu as 3 secondes pour l’aborder!

Posté le 17/09/2012 par dans Les chroniques des Gastons , SÉDUCTEUR

Si tu as cliqué sur cet article, c’est que tu as fait le bon choix! On inaugure cette rubrique « conseils en séduction » avec une technique qui vous évitera de rentrer chez vous, après une soirée, en vous disant « mais pourquoi ne suis-je pas allé lui parler?!! »

Connaissez-vous la règle des « 3 secondes » en matière de séduction?
Non? Non, sérieusement! Non ?! Ce n’est pas grave, tendez vos esgourdes (ndr: si tu ne sais pas ce que signifie « esgourde« , mec, n’oublie pas que Google est ton ami ^^).

Tu es en soirée, en boite, dans un bar, et là, wahou, cette magnifique créature fait son apparition dans ton champs de vision! Alors qu’une partie de ton cerveau est occupée par des visions salaces que tu ne peux t’empêcher d’imaginer, l’autre partie, si tant est qu’elle ne soit pas trop alcoolisée, se pose des questions somme-toute communes:

J’y vais, j’y vais pas? J’y vais ok, mais je lui dis quoi? Comment je fais pour pouvoir l’aborder sans qu’elle ne devine que j’ai envie de lui prendre son numéro … ou mieux de la ramener?

STOOOOOOOOP !!

Trop de questions Gaston!

La première chose que tu dois te dire c’est que la femme n’est pas idiote! La grande majorité des hommes qui abordent une femme en boite sans la connaitre ni d’Adam, ni d’Eve, ni d’un ami en commun sur Facebook, ont des intentions de séduction! Cette question réglée, il s’agira d’y aller avec de l’assurance. Et pour ce faire, n’attends pas trop longtemps.

En effet, il y a deux grands risques au fait d’attendre trop longtemps avant d’aborder l’élue de son slip coeur:

- Passer pour le stalker: elle a remarqué que tu l’as regarde depuis le début de la soirée. Tu restes toujours derrière elle ou à proximité alors qu’elle papote ou danse avec ses copines. Finalement au bout de 30 minutes (pour les plus courageux) tu te décides à lui parler. A moins qu’elle ne soit déjà conquise par ton boule depuis le début, c’est mort mec, tu es passé pour le voyeur de la soirée, et lorsque tu t’approcheras d’elle, elle aura peur, ne sera pas à l’aise …

- Ne pas assurer: forcément, penser à la phrase juste que tu auras piochée dans ton film à l’eau de rose préféré t’aura fait perdre de précieuses minutes, tu l’aborderas avec un naturel digne d’une mort à la Marion Cotillard. Tu vas bafouiller, tu vas jouer un jeu, et crois moi, les femmes, elles le sentent.

En conclusion: n’attendez pas que le train du naturel et de la rencontre spontanée ne passe, agissez … dans les 3 premières secondes!

Si vous allez à la rencontre de cette charmante jeune fille de façon spontanée, votre accroche le sera tout autant! Vous serez en confiance, probablement avec un sourire aussi naturel que votre démarche et ça … ça les Gastons, ça change tout! Ce conseil ne garantit pas un succès par la suite, mais il vous assure une rencontre des plus simples et vous évitera sans doute de vous manger une veste douloureuse (la douleur est proportionnelle à la lourdeur de votre démarche).

Les règles sont faites pour être contournées ne l’oubliez pas, mais n’oubliez surtout pas le message: laissez les phrases toutes faites et les stratégies au maître Barney Stinson. Mais Barney, c’est de la fiction! Alors, misez sur le naturel et la spontanéité.

PS: le premier qui me dit que le « psssssssit » est une approche spontanée je lui dis oui, mais il est bien plus utile pour faire fuir le chat qui est monté sur la table dans le but de manger dans ton plat que pour faire fondre ta Gastonne … True Story!

Chronique assumée par Loris Bernardini

Loris Bernardini

"- Co-fondateur & Rédacteur en chef - Un Corso-Martiniquais qui puise sa force dans son métissage. Expert en Marketing Digital et blogueur depuis 10 ans, il souhaite exprimer ses passions à travers YesGaston. Cet übersexuel affirmé assume ses règles de conduite: respect, galanterie et ne jamais se prendre au sérieux. Sa mission pour les Gastons: "Les tirer vers le haut, les baskets toujours au sol""

Voir tout ses articles
L'auteur :
Cet article vous a plu ?