De la rue au défilé : Renaissance du sweatshirt

Posté le 21/09/2013 par dans Tendances

Le sweatshirt a trouvé une nouvelle place dans les marques haute-gamme. Réservé à la salle de gym, aux week-ends paresseux, ou encore porter pour sa simplicité, l’humble « SWEAT » a émergé chez les marques de luxe comme le « must have » du printemps qui approche. 

Sweat-3

Oubliez le sweat gris bruyère classique, aujourd’hui nous faisons face à une nouvelle race de sweat « haute-gamme ». A la fois brodé comme chez Carven, satiné de Jason Wu, en motif python avec Reed Krakoff, en imprimé bambou chez Balmain ou encore à paillette jonché pour Lanvin, le sweat shirt fait sa révolution pour le bonheur du dressing des Gastons. N’oublions pas les brodés Tour Eiffel de Kenzo, les fameux têtes de tigre, les inspirations d’Hokusai et pour les lecteurs assidus le sweat brodé BWGH qui sont aussi des références de cette nouvelle tendance urbaine.

Tomoko Ogura, directrice chez Barneys à New York, cite « Givenchy » et « Kenzo » en tant que pionniers de la tendance du pull molletonné de mode. C´est le sweat Panthère de Givenchy  qui a lancé les festivités. Par la suite, la tendance a évolué, l’offre est devenue plus large. Les créateurs exhibent des détails tels que les fermetures éclair, les symboles brodés, afin d´y apporter un regard plus haute gamme à ce sweat plus connu pour être porté de façon très décontractée.

Kenzo-Sweat SWEAT-2

À l’antipode de cette intrusion du luxe dans le streetwear, il a également donné lieu à des sweatshirts critiquant et dénonçant à la  « Kidult » ce braquage d’un style de vie. C’est Brian Lichtenberg et SSUR, qui avec des imprimés aux jeux de mots comme « Homiès » (Hermès), « Féline » (Céline) et « Comme des Fuckdown » (Comme des Garçons), qui oscillent autour de 120€ et donne un touche d´humour à ce phénomène.

Sweat Homiès Sweat

Ces sweatshirts qui se vendent dans les plus belles boutiques du globe inscrivent donc un nouveau manifeste dans la mode masculine. Chez les Gastonnes, vous obtenez le bon sac et il se vend tout de suite. Mais difficile d’avoir la même réaction pour la mode masculine. Cela est sûrement du au faite que le sweat-shirt est aussi devenu un nouveau produit de luxe d’entrée de gamme.

Le succès réside dans la facilité à porter des pulls molletonnés. Dans une certaine mesure, ils sont devenus une alternative au pull en fine maille. De plus, il est désormais possible de partir travailler en sweat-shirt ce qui fait un ajout valable dans le vestiaire des gastons.

 Le sweat-shirt est donc loin de tirer sa révérence et n´est pas prêt d´atteindre les fonds d’armoire. On le savait déjà, avec nos sweats  « never die ». Il y a des raisons pour lesquelles nous allons continuer à voir des sweat-shirt inonder nos rues. Il a toujours été et continuera d’être même si le sweat-shirt n’a selon nous pas encore atteint l´apogée de cette tendance! En un sens, le sweat-shirt évoluera puisque les marques feront désormais un sweat fait dans des matières luxueuses aux motifs inattendus. Ce n’est pas seulement une tendance aujourd’hui, c’est tout simplement un must have dans votre vestiaire.

By Maximilien Mentzel