Emballer en 3 questions!

Posté le 7/05/2013 par dans Les chroniques des Gastons , SÉDUCTEUR

Ne perds pas ton temps et emballe-la en posant trois questions. La vidéo qui suit prouve que c’est faisable, alors clic (clique clique clique)!

Impressionnant, avoue! Vitalyzd est un collectif mené par un américain d’origine russe, qui n’a, vous l’aurez compris, absolument pas froid aux yeux … un Gaston en somme!

L’histoire ne raconte pas s’il a collectionné les râteaux à la pelle avant de voler les French Kisses. Mais une chose est sûre: la réussite était au rendez-vous! Alors, la question qui se pose naturellement est: je peux le tenter moi en vrai?

Ma réponse est oui!

En effet, l’intérêt de cette technique est double. Premièrement l’enchaînement des questions amène à une conclusion d’emblée évidente qui ne souffrirait d’aucune contestation.
1) As-tu un copain?
2) Me trouves-tu attirant?
3) Qu’est-ce qui t’empêcherait de m’embrasser?

Si les réponses sont « non » et « oui » respectivement pour les questions 1) et 2) la logique voudrait que la réponse 3) soit « rien ». Il est évident que d’autres facteurs peuvent rentrer en compte pour refuser le baiser, mais l’astuce de cette technique réside dans notre « deuxièmement ».
Deuxièmement, c’est l’enchaînement rapide des questions qui ne laisse pas la place à un refus. Le cerveau n’a pas encore eu le temps de signaler un argument défavorable que la langue de notre Gaston fait déjà connaissance avec celle de sa proie. De plus, on vous l’a déjà expliqué, en séduction drague, il faut foncer (cf: Conseil #1: tu as 3 secondes pour l’aborder! )

Oui, mais! 

Maiiiiiiiiis, ce sont des américaines! Les Etats-Unis pays puritain: « my ass ». Nous savons que les codes romantiques sont bien différents outre-atlantique. Tout d’abord les relations d’un soir et le principe du multi-dating ne sont pas aussi mal vus qu’en France. De plus, la France reste l’un des seuls pays développés dans lequel c’est l’homme qui a la lourde tâche d’entamer une approche. Aux US, la femme peut prendre les devants sans être fichée de chaudasse. Ainsi, elle peut décider d’embrasser un inconnu si elle le désire sans forcément être jugée (là on parle quand même de la West Coast). L’homme n’a pas le monopole de la conquête.
Du coup, si un charmant jeune homme lui tire un baiser à la volée eh bien, YOLO! Je dis bien « charmant », car bien entendu cette combine ne fonctionne qu’avec des BG.

Gaston aventureux, Gaston conquérant, je t’invite à tenter cette technique dans notre doux pays et SURTOUT, à nous faire part de tes récits! (Et surtout, je te prie de bien vouloir accepter les échecs dignement et avec le sourire … tu pourras raconter une autre version à tes potes si tu veux ;) ).

Loris Bernardini

"- Co-fondateur & Rédacteur en chef - Un Corso-Martiniquais qui puise sa force dans son métissage. Expert en Marketing Digital et blogueur depuis 10 ans, il souhaite exprimer ses passions à travers YesGaston. Cet übersexuel affirmé assume ses règles de conduite: respect, galanterie et ne jamais se prendre au sérieux. Sa mission pour les Gastons: "Les tirer vers le haut, les baskets toujours au sol""

Voir tout ses articles
L'auteur :
Cet article vous a plu ?