Comment bien choisir sa paire de running Nike ?

Posté le 19/10/2014 par dans Grolles

Flyknit, Free ou Chukka, avec de tels termes aujourd’hui connaître votre pointure ne suffira plus. On vous propose un guide et une sélection qui vous aideront à choisir la paire de runnings Nike qu’ils vous faut !

Nike Free Trainer 5.0

Indéniablement, 2015 continue d’être une année où la running connaît le succès avec notamment le retour en grandes pompes (no pun intened) des gourous de la basket que sont New Balance avec leurs gammes de souliers chiffrés et surtout Nike avec la Air Max qui nous ramène tout droit à la fin des années 90 et au début des années 2000.

Bref, tout Paris s’est mis à la running sans pour autant se mettre à la course. Dans la nuée de modèles tombées du ciel, on s’est attardé sur une sélection de Nike avec un focus sur le décryptage des noms d’oiseaux qui les caractérisent et qui en définitive définissent ce que vous pouvez en faire ou non.

Alors comment choisit-on une paire de running Nike ? Deux éléments essentiels entrent en compte : la semelle et l’empeigne (la matière du reste de la chaussure).

LA SEMELLE

nike-free-id

La Free Run : déclinée en 3 modèles, le chiffre [3.0, 4.0, 5.0] indique l’épaisseur de la semelle. Plus le chiffre est bas, plus la semelle sera souple et fine et par conséquent plus votre pied sera proche du sol. Idéalement pour courir en ville, vous prendrez plutôt une Free Run 5.0 qui vous garantira un amorti agréable sur le goudron urbain.

La Free Run 4.0 se prêtera assez bien à des sessions de jogging dans des parcs ou en fôret. Enfin, la Free Run 3.0 sera plutôt réservée aux athlètes sur piste avec sa semelle hyper-fine et son empeigne en Flyknit (dont on reparlera ensuite) aux workouts,  ou à un outfit streetwear.

La Lunar, quant à elle est hybride si l’on peut dire puisque sa semelle épaisse permet la course sur tout terrain et bien évidemment d’avoir du style dans n’importe quelle rue Parisienne.

L’EMPEIGNE

empeigne

En terme d’empeigne la tâche sera plus aisée que pour les semelles puisque vous ne trouverez que deux déclinaisons : la Flyknit et la Flywire.

La Flyknit est donc cette matière extra-fine à la texture très souple qui donne à la running cet aspect « chaussette ». La Flywire à l’inverse est une empeigne plus « solide » se rapprochant davantage du cuir dont on à l’habitude sur les baskets mais avec une souplesse accrue pour faciliter la foulée.

Si vous avez bien intégré toutes les données jusque là, vous en viendrez donc à la conclusion suivante : en principe vous ne pouvez pas trouver une paire de Nike Free Run 5.0 avec une empeigne autre que la Flywire. En effet optimisée pour le confort maximal du pied rapport à l’épaisseur de la semelle, il n’est pas cohérent que l’empeigne soit en Flyknit ! #CQFD

LES MODÈLES 

Reste encore quelques détails à régler, que signifient les termes Chukka et  Roshe Run ? C’est la forme de la chaussure, tout simplement.
Avec tout ces termes vous êtes maintenant à même de décrypter le nom de votre prochaine paire de running !
Par exemple la Nike Lunar Flyknit Chukka est une running avec une semelle Lunar, une empeigne Flyknit sur le modèle Chukka.

Pour finir on vous a sélectionné nos runnings préférées, que ce soit pour le sport, le style ou une alliance des deux ! La liste n’est bien entendue pas exhaustive mais c’est une première approche pour vous repérer dans l’offre extrêmement dense proposée par Nike avant de créer votre propre sélection.

Nike Rosh Run

Nike Rosh Run

Nike Flyknit Racer

Nike Flyknit Racer

Nike Flyknit 4.0 Bright Crimson

Nike Flyknit 4.0 Bright Crimson

Nike Free Flynknit Chukka

Nike Free Flynknit Chukka

Nike Free Run 5.0 EXT SP

Nike Free Run 5.0 EXT SP

Nike Lunar Flyknit HTM Trainer

Nike Lunar Flyknit HTM Trainer

 

Retrouvez notre liste sur Showcase ou sur Pinterest. Si cet article vous a aidé n’hésitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires et à le partager !

 

Abonnez-vous au tableau Running Nike de YesGaston sur Pinterest.

Categorie : Grolles

Filumeno

"Militant acharné envers et contre tous ceux qui galvaudent le terme Geek en l'enfermant, c'est un amoureux des images, des mots, et des mots en image; du rap en particulier, de la musique en général. Éclectique et multi-facettes, cultive les contrastes et le paradoxe. Beethoven dans un Beats By Dre."

Voir tout ses articles
L'auteur :
Cet article vous a plu ?