Le kiff du mercredi : Disiz – Extra-Lucide

Posté le 30/10/2012 par dans CULTIVÉ , Le Kiff du Mercredi , Musique

De la même manière que Zizou lors de son retour en équipe internationale en 2005. Disiz revient jouer les meneurs de jeu dans ce Rap Game à la française.

Après avoir fait ses adieux au rap en 2009 : « J’arrête le rap dans sa forme définie dans cette pauvre France, mais je continue la musique dans son aspect général » Disiz fait son comeback et vient reprendre sa place tant convoitée, mais toujours inoccupée.

C’est vrai que suite à « Disiz The End » certains d’entre nous ont pu être surpris, par les choix musicaux de l’artiste. Avec son album rock, « Dans le ventre du crocodile», le M.C du 91 qui se faisait désormais appeler « Peter Punk », nous avait emmené dans une tout autre dimension musicale. Un changement de cap qui lui paraissait nécessaire à une époque où les valeurs véhiculées par le rap ne lui correspondaient pas.

A l’occasion de la sortie « d’Extra-lucide » (sortie officielle le 29 oct 2012) l’artiste mêle judicieusement les sonorités Electro/Pop/Rock sur des fonds de caisses claires typiquement Hiphop. Les textes à la fois décalés et réfléchis se traduisent à travers des Punchlines qui vous marqueront l’esprit et vous frapperont droit aux oreilles.

Extra-lucide est un véritable 20 titres abouti, authentique, dans lequel Sérigne nous donne sa propre vision de la société. Une sorte d’Hymne à vie et à l’amour, qui comme il aime si bien le dire est avant tout dédié à son public, sa famille et ses « biens vaillants ».

Avec les participations de Baro (son frère) pour la réalisation de la pochette ainsi que Autumn Row, Mac Miller et Orelsan pour les featuring, l’album apporte un véritable bol d’air frais au rap français.

God Damn ! allez vite vous le procurer l’album est vraiment bon (http://www.disiz.fr).

Dernière chose, pour les plus de 25 ans faites moi plaisir et écoutez « je les garde » cette chanson vous rappellera à coup sûr de bons souvenirs..

Laurent Bayard

"Voici l’métisse café crème, le Gaston cappucino ! Ce jeune homme ambitieux, parfois vicieux, cet enfant seul venu des bas fonds qui opta pour une paire de puma plutôt que pour Allah, Krishna, Buddha ou Jéhova . Son rêve ? Rouler en Testarossa. Quitter paris et manger du poisson grillé sur la plage du gossier. Écouter cette musique, Rap, Rap, cette musique qu’il aime à longueur de journée. Je finirais sur cette phrase qui caractérise bien le personnage : « pense qu’aujourd’hui c’est ton jour pour lutter et vaincre, Gaston le monde est devant toi n’attend pas qu’il débarque »."

Voir tout ses articles
L'auteur :
Cet article vous a plu ?