Un après-midi à Beaugrenelle

Posté le 27/10/2013 par dans Idées shopping

Beaugrenelle, ça vous parle les Gastons? Ce n’est ni un nouveau club ni un resto branché, c’est le nouveau centre commercial parisien plus beau, plus chic, plus digital. On vous raconte nos premiers pas.  

IMG_4213

En ce samedi après midi ensoleillé, c’est au nouveau centre commercial du 15ème arrondissement qu’il fallait être. A deux pas de la Tour Eiffel, « Beaugrenelle » est le nouveau lieu phare des shopping addicts et autres fashionnistas Parisiens. Il faut dire que faire du shopping dans un centre commercial digne de ce nom à Paris est quasiment mission impossible mis à part Les Halles et Italie 2 qui ne sont pas à la hauteur d’une grande capitale.

J’ai donc décidé d’aller visiter ce nouveau bijou architectural (d’après les dire) et profiter pour voir si c’était une adresse pour Gastons. En sortant du métro Bir Hakem et après 10 minutes de marche intense, me voici enfin arrivé Rue Linois. Je ne me sens déjà plus à Paris, une grande avenue bordée de magasins et de restaurants très en vue : Cojean, Exki, Matsuri… Je vous conseille d’ailleurs de commencer l’après midi à Cojean en goûtant leur sandwich végé et un LNHO (un jus mixés d’ananas et de menthe).

Maintenant, c’est parti, on va shopper… A peine rentré dans le centre, j’en prend plein les mieux avec une architecture limpide sur 3 étages.  Au premier étage, très peu de boutiques homme à se mettre sous la dent mis à part un « Eleven Paris » un brin trop petit à mon goût et un « The Kooples ». Comme d’habitude les boutiques féminines sont présentes en masse alors que l’on peine à trouver une bonne adresse pour la mode masculine. En prenant un des escalators, j’arrive dans le store Nike qui est selon moi l’un des plus sympa du centre avec sa vitrine ultra « running ». Après être passé devant la queue du Hollister, aussi longue que la langue de Miley Cyrus,  je continue ma session shopping avec les grands classiques H&M, Zara qui s’étalent sur deux niveaux. Après m’être faufilé d’étage en étage et avoir vu des stores sympa pour homme (The Northface ou Aigle), je reste sur ma faim avant d’attaquer l’autre aile du centre commercial. Je prend la passerelle, j’arrive devant le Mark&Spencer qui est sur 4 étages avec un foodhall, un M&S café et une partie shopping très décevante. A venir les prochaines semaines, un cinéma Pathé, un starbuck et un restaurant panoramique mais en attendant on se contente d’un bon Noura (resto libanais).

J’ai été agréablement surpris par le côté digital du centre Beaugrenelle avec notamment les bornes 3D qui jalonnent le parcours et servent de vitrines interactives aux enseignes qui y diffusent actualités et offres promo.

 

La mode Homme se fait timide

Avec un tel espace, certaines marques y ont vu de quoi installer leur flaship, comme Marks & Spencer, ou leur première boutique parisienne, comme Hollister. Un attrait qui n’a pourtant pas attiré en masse les marques masculine (peut être dû à un loyer trop élevé). Il y a bien les grands classiques que sont Zara, H&M ou encore Célio mais on regrette un manque d’originalité pour la mode homme. J’aurais apprécié voir  un « Muji », un « American Apparel » ou bien encore un « All Saints » avec sa sélection rock & chic du moment.  Beaugrenelle n’a pas fait une croix sur la mode homme pour autant, on retrouve quand même des magasins comme Uniqlo, Sandro, Eleven Paris, Aigle… Le nouveau lieu phare du 15ème n’est donc pas l’adresse de référence pour shopper Gaston mais un endroit sympa où aller chiner le week end, grignoter dans un des restos sympa et profiter pour aller au ciné Pathé du complexe.

Beaugrenelle se positionne comme le centre commercial du turfu comme dirait Booba à la fois chic et digital accueillant quelques grandes marques Zadig & Voltaire, Ba&sh, Guerlain ou Hollister à coté de flagships traditionnels que sont Zara ou Mark & Spencer. Allez mon Gaston, je te laisse découvrir par toi même et m’en dire un peu plus sur ce Beau Grenelle.

dlz

"Epicurbain, épicurieux et insulaire dans l'âme, je puisse ma singularité dans la recherche permanente de nouveautés et dans l'envie d'atteindre les sommets... en sneakers. Mon objectif vous transporter dans mon univers qui mêle dandy contemporain et hipster archaïque pour éviter toute rupture de stock de streetwear ou même de chicwear. Une citation : "Si le style est un art, le Gaston est un artiste.""

Voir tout ses articles
L'auteur :
Cet article vous a plu ?